BOUILLON DE CULTURE

les points de vue sur les livres et les thèmes de l'actualité

PAPA ET D’AUTRES NOUVELLES

Dans le bois de Vincennes à Paris, un jeune homme est abordé par un petit garçon qui l’appelle papa. Mais qui est donc cet enfant ? Comment se sortir de cette situation? Et d’ailleurs est-il possible d’en sortir?…
A Athènes, sur la place de Colonaki, un homme mûr attend dans un café : il a rendez-vous avec une jeune femme originaire de Jannina qui prétend être sa fille. Est-ce l’occasion de se réconcilier avec le passé ?
À Athènes encore, un cinéaste se demande s’il est amoureux de la belle Despina. La réponse se trouve-t-elle dans le ventre de ce vieux cheval à bascule qu’il tente de restaurer?
Et est-ce qu’un but exceptionnel de Platini peut changer une vie ?
Est-il possible, enfin, de définir un mot que l’on ne connaît pas ?
Les nouvelles de Vassilis Alexakis, tantôt graves, tantôt absurdes, abordent de grandes questions : la paternité, l’amour, la jalousie, le pouvoir de la langue ou le sens de la vie, mais sans jamais affirmer quoi que ce soit. Le doute fait partie de nos vies et la folie parfois n’est pas loin. Alexakis s’y confronte, non sans une certaine dose d’humour.

DÉCOUVREZ L’AUTEUR : http://www.mondesenvf.fr/collection_Vassilis_Alexakis.html#.UkAN-oa-2So

« LES BOUQUINS 2013-2014


10 responses to “PAPA ET D’AUTRES NOUVELLES

  1. JACQUES MONOD dit :

    Je viens de terminer ce livre qui m’a bien amusé. Il s’agit d’un recueil de cinq nouvelles. Les histoires qui m’ont parues les plus originales c’étaient celles de “Papa” et “Le coup franc de Platini”. L’auteur crée toujours une atmosphère de suspense dans toutes les histoires, de sorte qu’on ne devine pas qu’est-ce qu’il se passera jusqu’à la fin. Qui pourrait imaginer que l’homme du parc était finalement le père du gosse? Ou êtes-vous sûr à la fin que Monsieur Platini a marqué le but qui assurait la qualification de l’équipe de France pour la coup du monde de football?
    D’après moi, c’est curieux comme Vassilis Alexakis exprime beaucoup d’idées et incertitudes en utilisant si peu de mots. Je trouve les nouvelles de difficulté moyenne mais, en tout cas, le livre m’a fait réfléchir même s’il ne m’a pas fait rêver ni me coucher tard.
    Les passages que j’ai aimés davantage étaient ceux de la description du but et du moment où Jean s’apperçoit, en se regardant au lavabo, qu’il avait une femme et un fils à ses quarante ans. Sans doute je conseillerais ce livre à mes collègues de français.

  2. Albert Camus dit :

    En relisant ce livre, j’ai découvert à nouveau le génie de l’auteur Vassilis Alexakis, qui montre au lecteur la peur de l’inconnu avec cinq nouvelles vraisemblables que l’on a mis dans un recueil.
    La première histoire titrée « Papa » qui donne le nom au livre est l’intéressant cas d’un homme qui trouve un petit garçon dans un parc et qui l’aide dans son retours à son maison, mais qui soupçonne la realité quand il y arrive, avec une atmosphère trop mystérieuse que j’adore. Un autre nouvelle que j’ai beaucoup aimé était « Le cheval à bascule » par ses descriptions détaillées (à mon avis, la majorité de ces nouvelles ont cela, mais l’histoire du directeur et Despina est plus surprenante car le protagoniste se bouge tout le temps) et la fidelité avec laquelle l’auteur exprime les sentiments humaines. Le protagoniste s’interroge sur la cause de son amour et pense que s’il aurait du succès il n’aimera pas Despina. J’étais très ému par cette réflexion.

    Selon moi, cet bouquin peut faire réfléchir même à la personne plus bête de la planète, par conséquent il est un chef-d’œuvre que je conseille à toute la communité francophone

  3. cocette dit :

    Juste entendre et lire le livre à nouveau et la verité est que mon sujet préféré est sans aucun doute la premier « Papa ».
    L’auteur rancontre l’histoire et est aussi réel pour moi,les sentiments qui émergent.
    Dans ces moments est quand,je me souviens de quelqu’un qui déjà ne se souvient pas n’importe quoi.
    Je suis complètement d’accord avec mes collègues.
    Selon moi, Vassilis Alexakis aborde, dans ces nouvelles,de grandes questions,mais sans jamais affirmer quoi que ce soit.

  4. Diderot dit :

    Papa et autres nouvelles c’est un livre qui m’a plaît beaucoup, un livre de cinq nouvelles si bizarres, mais amusantes.

    J’adore la nouvelle « Le coup franc de Platini qui raconte l’histoire d’un homme dont le but de Platini lui a marqué sa vie. Pendant semaines et mois, Il avait parlé de ce but. Mais les annés ont passé et Il avait oublié ce but extraordinaire qui a vu plus de cinquante fois. Maintenant Il a l’impression que ce n’était qu’une illusion…

    À mon avis, c’est un livre amusant ei original qui montre histoires de la vie réel et sans doute que Je consellerai à mes amis.

  5. Claude Debussy dit :

    Je viens de terminer de livre Papa et autres nouvelles de Vassilis Alexakis. Il s’agit d’un groupe de petites nouvelles publié aux Éditions Didier. Je pense que cet auteur gréco-français utilise un style d’écriture simple, parfois très familier, qui facilite sa lecture. En plus, les histoires sont situées dans lieux quotidiens et décrivent situations ordinaires. C’est pourquoi c’est facile d’accès et on peut couramment imaginer l’ambiance et les personnages. Cependant, l’auteur aborde de sujets très compliques et importants dans la vie des personnes : l’amour, la peur de la mort, la peur d’être repoussé, la responsabilité de la paternité, la folie, la maladie, etc.
    À mon avis, les nouvelles dégagent une atmosphère plutôt mystérieuse et captivante qui capte l’intérêt des lecteurs. C’est pour cette raison que je ne peux pas arrêter de lire jusqu’à que j’ai connu le dénouement des nouvelles.
    J’ai beaucoup apprécié « Papa » et « Le coup franc de Platini ». Je trouve que ce sont deux histoires émouvantes sur les obsessions humaines et la folie. Ils font réfléchir sur la petite distance qu’il y a entre la folie et la raison, la douleur qui provoque l’oubli et la souffrance des malades mentales et ses parents.
    Je recommanderais ce livre à tout le monde, notamment aux étudiants de français.

  6. Jean Reno dit :

    Je suis tout à fait d’accord avec mes copains. Les nouvelles étaient tellement intéressantes que je ne pouvais pas arrêter de lire mais, comme dans toutes les histoires, il y avait une exception.

    À mon avis celle de la montgolfière en est une avec un sens trop élevé et difficile à comprendre. En fait, j’étais perdu dès le debut jusqu’ à la fin et je suis sûr que si j’essairais de trouver son sens en relisant le texte je ne pourrais pas.

    Par contre, les autres histoires dont “Papa” ou “La fille de Janina” ont arrivé à que j’oubliais complètement le but de l’histoire. À ce moment-là j’ai compris que l’auteur a une manière d’écrire et un talent pour guider aux lecteurs à travers ses histoire qui est vraiment brillant.

    Conclusion, c’est un bouquin que je vous encouragez à lire parce que il vaut la peine. En plus, il a des expressions et de vocabulaire très utile et que nous allons l’apprendre à force de chercher les mots dans le dictionnaire.

  7. Mano Solo dit :

    Je viens de lire Papa et autres nouvelles de Vassilis Alexakis, c’est un bien joli recueil de nouvelles qui va toucher la réalité avec cinq histoires quotidiennes où Alexakis utilise comme narrateurs le sexe masculin ; un journaliste, un cinéaste, un professeur ou un footballeur.

    Chacune d’entre elles raconte une situation émouvante mais à la fois drôle. Pendant ma lecture, j’ai observé que l’écriture est simple mais poétique, parfois fluide et sensible. Je pense que l’auteur a abordé, dans ces nouvelles, de grandes questions très quotidiennes comme l’amour, l’amitié, la fidélité, la fantaisie, … pour capter l’intérêt de son lecteur.

    Les deux nouvelles que j’ai trouvé plus intéressantes sont « Papa » où le narrateur se trouve face à un petit garçon, qu’il ne connaît pas, et qui jure être son fils et « La fille de Jannina » où le destin est le protagoniste de l’histoire entre un père et une fille, qui se cherchent sans jamais se trouver.
    Pour conclure, j’ai aimé ce livre et je recommande à tout le monde lire ces petites nouvelles fraiches et charmantes.

    • juan navarro de tuero dit :

      Monsieur Diderot, je ne suis pas du tout de votre avis. Après avoir lu deux fois la nouvelle “Le coup franc de Platini”, je ne peux pas comprendre qu’est-ce que vous voyez d’intéressant. À peu que vous pensiez à la situation, vous verrez qu’elle est totalement invraisemblable. C’est incroyable que quelqu’un puisse regarder un interminable nombre de fois ce coup franc jour après jour pendant les années. Et quoi dire de ce stupide but qui lui a paru plus important que ça propre famille? Je me rends malade de penser que cela puisse arriver. Je vous invite à une réflexion plus profonde et calme.

  8. D´Artagnan dit :

    En rapport le livre, j´ai deux idées principales: d´un côté, je trouve qu´il s´agit d´un ensemble de récits principalement absurdes, mais, cependant, de l´autre côté, j´avoue que le livre m´a plu.

    Sans essayer de faire un commentaire détaillé de chacun des récits, je voudrais dire que le meilleur récit pour moi c´est justement le premier : «Papa». Ce qui m´a plu beaucoup c´est la manière de montrer comme l´héros essai de faire face au passage du temps et à la monotonie de sa vie, bien sûr, sans y réussir.

    En second lieu, je ferais remarque de l´histoire «le coup franc de Platini» parce que j´aime bien le football et je trouve que le récit est très drôle et très amusant. En plus, à mon avis, il démontre très bien jusqu´à quel point de folie peuvent arriver quelques amateurs de cet sport.

    En ce qui concerne «la fille de Jannina» et «le cheval à bascule», le principal sentiment que j´ai subi en rapport des ces deux récits a été celui de la désespérance.

    Et, finalement, je trouve que «la montgolfière» c´est un délire absurde et sot qui ne dit rien du tout. Au moins, il faut remercier à l´auteur de qu´il soit très court.

    Pourtant, j´ai dit au début que le texte m´a bien plu en général et cela a été par les suivantes raisons:

    • Quelques histoires, notamment «Papa» et «le coup franc de Platini» sont intéressantes comme j´ai déjà dit.

    • Tous les récits possèdent une bonne dose d´humour (plus ou moins acide).

    • J´aime bien le style d´écrire en première personne, en parlant dans tous les cas de soi-même, mais, au même temps, en s´écartant des différents sujets (comme si les affaires n´auraient aucun rapport avec les héros des histoires et que ceux-ci n´étaient que simples voyeurs).

    • En outre, j´ai trouvé le style de l´auteur très direct, facile à lire, agile et léger.

    • En fin, il y a dans les récits beaucoup de nouveau vocabulaire pour moi et surtout des expressions que j´ai trouvées très intéressantes (en vouloir à qqn, traîner, à l´insu de, se faufiler, faillir, cogner, s´embêter, agacer, guetter, se dévisager, être cinglé, engueuler, à tâtons, pile, être à l´affût, prendre de l´élan, virer de la boîte, etc.).
    Pour finir, du point de vue de l´édition du livre, je voudrais dire qu´il y a un affaire qui m´a bien surpris: malgré la quantité de vocabulaire et expressions très intéressantes qu´il y dans le livre, cela arrive que la plupart du temps les notes de bas de page correspondent à mots ou expressions beaucoup plus courants. C´est à dire: à mon avis, les notes de bas de page ne sont pas bien choisies.

  9. Claude Nougaro dit :

    J’ai lu « Papa et d’autres nouvelles » et je suis très content de l’avoir lu, c’est un livre qui m’plaît beaucoup. Il s’agit d’un livre de cinq petits histoires qui sont amusantes et bizarres.
    C’est l’histoire d’un homme qui trouve un enfant dans un parc qui dit qu’il est son père. Après, l’homme aide le garçon dans son retours à la maison et quand ils arrive, l’homme avec le passe du temps va découvrir qui est en réalité.

    À mon avis est un livre facile à lire et interessant avec un narrateur en premier personne, des histoires qui sont situéés dans quelques lieux quotidiens, aussi des histoires réels et qui parlent des sujets normales que sont tout les jours dans la vie d’une personne comme l’amour, la maladie ou la folie et d’autres raisons qui font que le lecteur ne veux pas arretêr de lire.

    Finalement, je pense qu’il est un livre original avec un peu d’humour et suspense qui fait réfléchir à tous les lecteur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :